Parcours

Après un Bac littéraire et des études à l’ESAAD (École supérieure des Arts Appliqués Duperré),
Claudine Desmarteau travaille dans plusieurs agences de publicité en tant que Directrice Artistique.

 

Parallèlement, elle commence à dessiner pour la presse (Le Nouvel Observateur, Télérama, Le Monde, Les Inrockuptibles…),
et publie son premier album au Seuil Jeunesse en 1999.

 

En 2001, elle démissionne pour se consacrer entièrement à son activité d’auteur-illustratrice, pour la presse et l’édition.

Elle a publié plus de trente livres : albums, romans illustrés (Le Petit Gus), romans pour adolescents (Jan – Un mois à l’ouest – Au nom de Chris) mais aussi pour adultes (Comme des frères, L’Iconoclaste – La Vie d’Andrés Mora, Gallimard – Le Nobel des massacreurs, Gallimard).

 

Certains de ses livres ont été traduits en anglais, allemand, brésilien, coréen, espagnol, italien, japonais, néerlandais, turc, tchèque…

Elle a reçu le Prix Vendredi en 2023 pour Au nom de Chris.

Après un Bac littéraire et des études à l’ESAAD (École supérieure des Arts Appliqués Duperré),
Claudine Desmarteau travaille dans plusieurs agences de publicité en tant que Directrice Artistique.

 

Parallèlement, elle commence à dessiner pour la presse (Le Nouvel Observateur, Télérama, Le Monde, Les Inrockuptibles…),
et publie son premier album au Seuil Jeunesse en 1999.

 

En 2001, elle démissionne pour se consacrer entièrement à son activité d’auteur-illustratrice, pour la presse et l’édition.

Elle a publié plus de trente livres : albums, romans illustrés (Le Petit Gus), romans pour adolescents (Jan – Un mois à l’ouest – Au nom de Chris) mais aussi pour adultes (Comme des frères, L’Iconoclaste – La Vie d’Andrés Mora, Gallimard – Le Nobel des massacreurs, Gallimard).

 

Certains de ses livres ont été traduits en anglais, allemand, brésilien, coréen, espagnol, italien, japonais, néerlandais, turc, tchèque…

Elle a reçu le Prix Vendredi en 2023 pour Au nom de Chris.

Share On Facebook
Share On Twitter
Contact us